Choisir les bons ustensiles est un geste idéal pour bien cuisiner léger. Cette étape permet de bien évaluer les apports énergétiques afin de rester en bonne santé. Mijoter soi-même ses plats préférés est une bonne initiative pour manger sain, mais bien choisir les ustensiles à utiliser en est aussi une autre. Il ne faut pas non plus prendre à la légère certaines techniques permettant d’alléger les aliments tout en gardant leurs saveurs.

Les ustensiles qu’un bon cuisinier doit avoir

Un bon cuisinier qui est prêt à tout pour alléger les plats doit avoir les ustensiles de base, dont les poêles, les moules, les plaques anti-adhésifs et les sauteuses. Ils lui permettent de réduire au maximum la matière grasse sur chacun des ingrédients utilisés. En matière de  cuisson sans gras, il faut bien utiliser les matériels idéals, notamment le cuit-vapeur ou bien la cocotte minute. Le temps de cuisson doit être très limité afin que les propriétés nutritionnelles des ingrédients soient conservées. Le Wok fait aussi partie des ustensiles très plébiscités, sachant qu’il constitue le secret de bonnes cuissons sautées et rapides à la fois. De nombreux autres matériels ne doivent pas non plus être négligés pour cuisiner léger, dont le grill, la broche pour le four et le papier sulfurisé.

Alléger les plats ne signifie pas perdre de saveurs

Heureusement qu’il existe des astuces permettant de garder les saveurs des aliments tout en cherchant à les alléger. Le cuisinier peut, par exemple, bien mesurer les ingrédients à utiliser. L’idéal est d’utiliser des matériels de mesure, comme une cuillère à soupe, une cuillère à café, une balance… Pour réduire le gras, il n’y a non plus rien d’idéal que de miser sur la crème à 30 % au lieu de miser sur le beurre. Il faut également troquer le lait entier par le lait écrémé…